Vous êtes ici : Le guide des assurances professionnelles > L'Assurance Dommages Ouvrage > Extension de maison : dommages ouvrage au meilleur prix

Extension de maison : dommages ouvrage au meilleur prix

Avant d’envisager d’agrandir sa maison, le propriétaire du bien en question est tenu de contracter une assurance dommages ouvrage (DO) pour faire exécuter les travaux par l’entreprise de son choix. Que couvre cette assurance et comment choisir un contrat au meilleur prix ?

Comparateur Dommages Ouvrage
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Assurance dommages ouvrage : une obligation légale d’être assuré

La loi Spinetta N°78-12 du 4 janvier 1978, « relative à la responsabilité et à l’assurance dans le domaine de la construction » stipule que « toute personne physique ou morale qui, en agissant en qualité de propriétaire de l’ouvrage, demandeur ou mandataire, fait réaliser des travaux de construction, doit souscrire avant l’ouverture du chantier une assurance garantissant le paiement de la totalité des travaux de réparation des dommages. »

Cette garantie est donc importante lorsque le propriétaire fait réaliser des travaux d’extension. De plus, les existants intégrés aux travaux devenant indivisibles, sont également couverts par cette garantie.

Avant l’ouverture du chantier, le maître d’ouvrage doit justifier de la souscription d’un contrat d’assurance DO par le biais d’une attestation. La loi impose également au maître d’œuvre – qui est le responsable des travaux – de souscrire une assurance décennale pour couvrir les dommages pendant dix ans à compter de la livraison de l’ouvrage.

La garantie DO prend effet après l’expiration du délai de parfait achèvement fixé à un an à compter de la réception de l’ouvrage, et expire à la fin de la neuvième année, soit au même moment que la garantie décennale.

A quoi sert la garantie DO ?

L’assurance DO couvre les dommages en cas de sinistre pouvant survenir dans les dix ans qui suivent la réception du chantier. Elle s’applique en cas de problème susceptible :

  • D’affecter la solidité de l’ouvrage ou les éléments d’équipement indissociables des ouvrages de viabilité, de fondation, d’ossature, de clos et de couvert,
  • De rendre le logement impropre à sa destination.

Lorsqu’un sinistre intervient, l’assureur indemnise le propriétaire de l’ouvrage en dehors de toute recherche de responsabilité, de la totalité des travaux de réparation des dommages. La compagnie d’assurance propose dans un délai de 90 jours maximum à compter de la déclaration du sinistre, une offre d’indemnisation à l’assuré et destinée au règlement des travaux de réparation. Si son client accepte, l’assureur est tenu de lui verser l’indemnisation dans un délai de 15 jours.

Quel est le coût d’une assurance DO extension de maison ?

Le prix d’une assurance dommages ouvrage pour des travaux d’extension varie en fonction :

  • De la nature des travaux à réaliser,
  • Du montant des travaux,
  • De la compagnie d’assurance,
  • De l’étendue des garanties.

A titre informatif, pour des travaux d’extension dont le coût est inférieur à 50 000 €, le prix de l’assurance DO s’élève à 2 750 €. La prime est de 3 750 € pour un montant de travaux d’extension compris entre 50 000 et 100 000 €.

Comment obtenir une assurance Dommages ouvrage extension de maison au meilleur prix ?

Toutes les compagnies d’assurance ne proposent pas de garantie DO. Même si les offres sont peu nombreuses, il est toujours possible de trouver ce type de couverture auprès d’un assureur.

Pour éviter de passer trop de temps à rechercher une assurance DO, le maître d’ouvrage a la possibilité de s’adresser à un courtier ou bien d’utiliser un comparateur en ligne. Cet outil est gratuit et sans engagement. Il suffit de compléter un formulaire en quelques minutes depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. En fonction des besoins concernant la nature et le prix des travaux, l’intéressé reçoit plusieurs devis, ce qui lui permet de choisir celui qui répond parfaitement à ses attentes tout en respectant son budget.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers